Scientométrie – Cartographie de la Controverse selon des articles scientifiques

Outils internes au Web Of Science

Outil : Web of Science à partir du site de la bibliothèque de l’école

A quoi ça sert : Une analyse scientométrique d’articles scientifiques qui parlent de votre sujet de Controverse vous permettra entre autre de répondre aux questions suivantes : Qui a écrit sur le sujet dans le monde académique ? Quel est le maillage du réseau scientifique des acteurs de la controverse ? De quelles façons citent-ils et sont-ils cités ? Que peut-on dire de leur centralité ou de leur marginalité ?

Comment ça marche : La Scientométrie est une méthode quantitative de « mesure » de la science, c’est à dire de mesure de la production scientifique (les articles ? quels mots-clés ?) et des réseaux scientifiques (qui travaille avec qui ? quelles universités ? quels laboratoires ? quels pays ?).

Pour tester

1) Rendez-vous sur le site de la bibliothèque de l’école puis allez dans le menu Ressources électroniques/Bases de données. Cliquez sur la base « Web of Knowledge ».

2) Allez sur l’onglet « Web Of Science » puis saisissez un mot clé relatif à votre Controverse dans le champ « Topic ». Vous pouvez également cibler un auteur (author), un titre de publication (Publication name), un groupe d’auteurs (group author) …etc. Cliquez sur « Search » : vous obtenez une liste d’articles scientifiques ayant comme mots-clés dans le titre (title) ou dans les descripteurs (keywords) les mots que vous avez recherchés.

3) Vous pouvez classer les articles de plusieurs façons : date de publication (Publication date), nombre de fois cités (Times cited), titre (title) …etc. Vous pouvez aussi affiner votre recherche via le menu de gauche : catégories disciplinaires (Web of Science Categories), discipline (Research Areas)…etc.

4) Une première chose à faire est d’avoir une vision synthétique quantitative du résultat de votre requête. Pour cela, cliquez sur « Analyse Results » : vous obtenez un tableau de filtres qui vont vous permettre de trier votre résultat et ainsi de connaître : le nombre d’articles publiés par année, en quelles langues, dans quelles disciplines, quelles institutions, quels pays …etc. Vous pouvez bien sûr exporter ces résultats, mais au format texte uniquement. Pour récupérer les graphiques, il faudra les refaire sous Excel par exemple.

5) En revenant sur la page des résultats, si après avoir affiner votre liste d’articles vous obtenez mois de 10000 enregistrements pour votre requête, vous pouvez cliquer sur « Create citation report » en haut à droite de vos résultats : cela vous donne accès à quelques statistiques globales sur l’ensemble des articles et de leurs citations contenus dans les résultats de votre requête : évolution des publications (published items) et des citations selon années + détails par année, moyenne (average) globale des citations, nombre de fois cités (sum of the Times cited), nombre d’articles citant (citing articles) …etc. Les graphiques sont enregistrables en faisant un clic droit + « Enregistrer sous ». Le tableau de statistiques est exportable au format Excel.

6) Revenez à nouveau sur la page des résultats, et cliquez sur un article qui vous parait central, non seulement d’après vos recherches bibliographiques en amont, mais aussi selon le nombre de fois où il a été cité (« Time cited »), c’est à dire dont ses conclusions ont été plusieurs fois reprises dans d’autres articles.

7) Vous arrivez sur la page de description de l’article sélectionné : titre (title), auteurs (authors), éditeur (source), résumé (abstract) …etc. Cliquez sur « Citation Map » pour obtenir la carte des citations. En « backward », ce sont les articles qui citent l’article sélectionné, en « forward », ce sont les articles référencés, donc cités, par l’article sélectionné. Sélectionnez un type de visualisation puis cliquez sur « Create Map ». La carte obtenue peut être zoomée, affinée selon les dates de parution. Vous pouvez enregistrer cette carte au format image via le menu « Manage ». Ainsi, vous obtenez un aperçu de la centralité d’une publication et de son évolution au fil du temps, ainsi que des réseaux scientifiques des auteurs.

Et aussi, deux outils libres d’analyse des publications scientifiques:

  • Scholarometer, une extension Firefox, qui utilise Google Scholar pour analyser les publications d’un auteur ou d’un groupe d’auteurs
  • Cite Space, pour analyser les publications, faire des graphes de co-citations, des réseaux d’auteur, d’institution, de pays, de journaux.