Réaliser un entretien

1. Identification des acteurs

Les premières explorations du sujet doivent vous permettre de repérer dans les grandes lignes les positions des différentes catégories d’acteurs dans la controverse (principales questions posées par le sujet ; groupes ou personnalités qui s’expriment). Il s’agit de sélectionner des personnes ne défendant pas toutes le même point de vue. Vous devez donc interviewer un échantillon diversifié d’acteurs de la controverse ou de spécialistes de la question.

2. Sollicitation pour un entretien

Attention : Plusieurs tentatives sont souvent nécessaires pour obtenir un entretien. Cela prend donc beaucoup plus de temps qu’on ne le voudrait. Ne vous contentez pas du mail mais utilisez également le téléphone.
L’entretien idéalement se déroule en face à face, mais vous pouvez aussi utiliser le téléphone, Skype…
La durée de l’entretien est difficile à fixer à l’avance mais, en principe, un entretien intéressant peut difficilement durer moins d’une heure

3. Préparation de l’entretien

Situez le contexte de la demande (élève des mines, ingénieur, activité pédagogique) et sachez expliquer rapidement mais précisément la problématique. C’est à partir de ces quelques phrases initiales que votre interlocuteur va construire son récit. Donc elles sont très importantes.
Vous pouvez faire une liste des points qui doivent selon vous être abordés pendant l’entretien, mais pas un questionnaire pré-établi.

4. Déroulement de l’entretien

Soyez à l’écoute, laissez parler, admettez des digressions (au moins provisoirement). N’hésitez pas à poser des questions de connaissances lorsque vous ne comprenez pas un terme ou lorsque vous ignorez les faits auxquels votre interlocuteur fait allusion.
Prenez des notes. Vous pouvez aussi enregistrer l’entretien (après avoir obtenu l’accord, bien sûr de votre interlocuteur). Mais attention : une retranscription à partir d’un enregistrement est plus longue à réaliser. Prendre des notes permet d’écouter avec plus d’attention, moins de craintes des silences et sans penser uniquement à la question suivante.

5. Transcription de l’entretien

Il faudra impérativement que vous fassiez une retranscription de cet entretien. Cette retranscription devra être aussi exhaustive que possible. Et en aucun cas un résumé ou une synthèse.
Cette retranscription est un outil de travail ; vous n’avez pas à la communiquer à votre interlocuteur. En revanche, vous pouvez parfaitement lui proposer de lui faire part des extraits de l’entretien que vous citerez dans le site.
Notes manuscrites et/ou enregistrements doivent toujours être retranscrits au propre et in extenso (le compte-rendu, le résumé gomment des éléments importants de l’entretien et peuvent déjà constituer une interprétation de la controverse).
Phase d’analyse : choisissez et classez des extraits significatifs.