Démocratisation ou mort du système éducatif ?

Qui sommes-nous ?

Sans titre 3Nous sommes un groupe de cinq étudiants, travaillant au sein du Cycle Pluridisciplinaire d’Etudes Supérieures (CPES), créé par la communauté d’universités PSL* (Paris Sciences et Lettres), un pôle universitaire dont est membre l’École des Mines Paristech. Nous sommes tous les cinq en deuxième année de licence, répartis dans les filières Sociologie, Economie et Droit. Par ailleurs, nous collaborons avec des élèves de l’école des Mines dans le cadre d’un cours intitulé « Description de Controverses », proposé par le CSI. Pour en savoir plus sur la nature et la teneur de cours, vous pouvez vous rendre sur cette page.

Notre groupe est constitué de cinq personnes. Si tous les élèves sont enquêteurs-analystes tout au long du projet, il est nécessaire, pour assurer une coordination efficace et une vision d’ensemble des tâches à accomplir, que chaque élève soit plus spécifiquement responsable d’un aspect du travail collectif. Ainsi, chacun d’entre nous s’est vu assigner une tâche spécifique – et les compétences associées. Le travail dont nous vous rendons compte aujourd’hui est donc le fruit d’une véritable synergie entre nous cinq, en l’espace d’une année entière.

 

Voici, une brève présentation de l’équipe de travail :

 


11178551_970324206312159_421926405_nSolène Bernard

L’aboutissement de notre travail est le site sur lequel vous naviguez actuellement. Ainsi, le rôle de « webmaitre » est donc absolument fondamental. Elle est donc responsable de la réalisation du site, de la conception de l’architecture du site final, visant à rendre compte au mieux de notre controverse. L’idée est donc de parvenir à trouver une certaine adéquation entre la « forme » du site et le « fond » de notre propos. Enfin, elle doit assurer la bonne navigation du public sur le site.

 


11210209_10153321354464617_1915931982_nPhilippine Chevallier

Elle endosse le rôle de « coordinatrice » : elle coordonne les tâches du groupe, fixe le calendrier de travail et veille à la répartition équitable des tâches dans le temps et entre les membres du groupe. Elle veille également au respect du planning stratégique et des échéances fixées par les tuteurs. Elle est aussi chargée de rendre cohérents les différents apports de tous les membres du groupe.

 


11198975_970324929645420_553795837_nRomain Gaspar

Il occupe la place de « quantificateur » : son travail est d’analyser et de représenter toutes les données accumulées à propos du sujet de notre controverse. En effet, étant donné la multiplicité des sources et donc des informations qui en découlent,  quantifier ces dernières permet de dégager des tendances générales, relatives aussi bien à des acteurs mobilisés, à des opinions, à des  prises de position… Il s’occupe donc des éléments « objectivables » de l’enquête, mettant à profit les outils mis à sa disposition pour élaborer des graphiques, des cartographies, frises chronologiques, etc…

 


11195535_10205317690155329_788727931_n (1)Sarah Pucheu-Pouquette

Son rôle est celui de la « documentaliste » : elle supervise la réalisation du bilan documentaire, rassemblant les documents nécessaires à la définition et l’analyse des enjeux de la controverse. Elle est aussi chargée de mettre en forme le rassemblement de ces ressources, en établissant en particulier une bibliographie uniforme (respectant des règles de présentation strictes). Par ailleurs, elle est chargée de s’assurer de la diversité des sources utilisées, si possible dans leur totalité dans le rendu final.

 



image171Laure Sguario

Elle est « rédactrice » : son rôle consiste à relire et reprendre l’ensemble des articles rédigés par les autres membres du groupe. L’objectif est de veiller à la qualité, la cohérence mais aussi à l’homogénéité des textes produits, aussi bien en terme de style que de contenu. Elle doit également vérifier les références et citations utilisées.

 

Nous contacter

Pour nous contacter, vous pouvez nous envoyer un mail à l’adresse suivante : moocs.controverses@outlook.fr